Archives Mensuelles: novembre 2016


Mes abeilles ont été totalement décimées par le frelon asiatique.

En moins de trois semaines.

Malgré les pièges.

Ça m’a brisé le coeur de trouver les ruches vides.

On recommencera au printemps.

Ne jamais laisser tomber.

Mais vous n’aurez pas …


Il y a de l’amour dans l’air


Histoire d’amies, de famille, de tribu et d’amour … peut être.


Depuis le 1er juillet je vis avec une femme.

Non, je ne suis pas en train de faire mon coming-out.

En fait j’héberge ma meilleure amie pour quelques temps, ma blonde, ma soeur choisie.

Et que je sens que je ne vais jamais la laisser repartir.

Je n’avais pas réalisé à quel point c’est agréable d’avoir une femme à la maison qui prend soin de vous.

Quelqu’un qui a les mêmes sensibilités, qui anticipe sur vos besoins, qui comprend tout ce que vous dites et garde tous vos secrets.

C’est au point que mon chéri qui est un globe-trotter souvent absent (et oui il est encore là lui) qui envisage de m’inviter à vivre avec lui (c’est pas gagné) propose pour me convaincre, qu’il y ait, outre l’espace pour ma fille, un coin pour ma blonde …

Genre trois nanas en un seul pack (par amour pour moi, alors que je ne suis pas fichue de me laisser aller à l’aimer).

Bon, en même temps il a plein d’enfants donc je présume qu’il n’a pas peur des familles recomposées étranges. 

Il m’appelle « la reine des abeilles », m’abandonnant sans complexe son pouvoir patriarcal car il estime que ça fonctionne bien mieux si c’est moi qui suis en haut de la hiérarchie de notre tribu.

Les énergies du matriarcat et de la sororité réunies pour l’harmonie générale.

Nous réunissons des adultes cassés, des jeunes en pleine crise ou en envol, des gens qui s’aiment ou pas encore.

Nous inventons une autre façon d’être une famille. 

Je n’ai pas encore plongé …

contre l’obscurantisme …