Archives Mensuelles: septembre 2016

histoire d’amour extraordinaire 


J’aime

Et je suis aimée en retour

Et ce n’est pas ordinaire

Merci l’univers.

Publicités

Credo


Quand un zèbre rencontre un zèbre 


As de coeur 



999


Merci à mes soeurs d’âme

Celle que j’ai choisies et qui m’ont choisie en retour

Nathy, Pascale, Angélique, Nicole, Joséphine, MarieThé, Myriam, …

Celles qui veillent.

légèreté 


Un peu de légèreté pour ôter de ma tête la lourdeur d’hier et sourire à la vie …

Je souhaite poser une question existentielle à l’univers : pourquoi, mais pourquoi TOUS les hommes que je rencontre portent systématiquement et au choix les prénoms de 

Éric

David

Christophe 

??????

Ça tourne en boucle, un coup l’un, un coup l’autre. 

Ça finit même par être un sujet de divination : « alors toi je te verrais bien t’appeler David … » « ha mais comment tu sais ? » « Je suis médium (1chance sur trois).

Alors ok, il y a le fait de la génération, les prénoms à la mode à l’époque, et la tranche d’âge de conquête. 

Mais vraiment ça devient compliqué.

Pour mon téléphone portable je biaise.

Je note le prénom puis un sobriquet puis le nom.

Genre : Éric (avocat pervers) ###

Chris (zozote) ###

David (frangin)

David (9 août) ##

Éric (divorce) ##

Éric (siamois) ##

David (mignon) ##

Chris (voiture) ##

David (flic) ##

Éric (avocat) ##

Éric (plombier)##

David (bar à champagne)##

Donc, j’ai décidé que je ne sortais plus avec des David, Éric ou Chris(tophe). Terminé.

Et voilà. Y’a un Christophe trop trop beau qui ramène sa fraise.

Je fais quoi ?


​Je viens d’être témoin d’un accident de la route. Un homme est mort devant moi. Un motard tout en noir. On aurait dit un grand papillon. Il s’est envolé. Sa moto a explosé en milliers de morceaux. Il a volé dans les airs, et je l’ai vu tomber au ralenti. C’était comme voir s’éteindre une lumière. 
Être en vie est un hasard miraculeux. 


​ »Je t’aime, songea-t-il sans  la quitter des yeux. J’aime tout de toi, chaque pensée et chaque mot… J’aime cet assemblage complexe et fascinant de toutes les choses qui te constituent. 

J’aime toutes les saisons en toi, celle que tu es maintenant et celle que tu seras, encore plus belle. 

Je t’aime d’être la réponse à chaque question que mon cœur pourrait poser.. ».
(L. Kleypas)