Liberté chérie

Il m’avait demandé :
« Qu’est- ce que tu veux vraiment ? »
J’avais répondu :
« Je veux être libre »
Je ne sais pas s’il a compris.
Ou peut être qu’il a tout compris justement.
Nous étions complètement dans notre passion amoureuse. Une expérience merveilleuse et mortelle.
Sans doute attendait-il un « je te veux toi » ou  » je veux qu’on soit ensemble ».
J’ai dit « je veux être libre » sans mesurer l’énormité de mon vœux.
Sans mesurer qu’être libre c’était être seule, c’était le perdre, c’était être marginale, c’était être différente.
Être libre ça n’existe pas vraiment. Il y a toujours des chaînes et des liens.
Mais moi j’ai réduit ces chaînes et ces liens.
A leur minimum.
J’ai divorcé, vendu tout mon patrimoine, je suis partie de mon travail.
J’ai changé d’amis.
Et surtout j’ai compris.
Qui je suis, dans quelle société je vis. Quels sont mes carcans.
Quelles sont mes limites.
Ce que je veux.
Ce que je ne veux pas.
Et surtout, la foi que j’ai en mon destin.
La puissance de l’amour que je réserve à mon homme.
Et la lumière que cet amour partagé va générer.
Ça je sais.
Je suis vraiment libre.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 14 juillet 2014, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :