Histoire de travail

Je vis une histoire ubuesque.
Mon employeur refuse purement et simplement de me laisser partir.
Ça fait deux mois qu’il tourne autour du pot.
Deux mois que j’attends qu’il signe la convention qui me libère.
J’attends.
Je reste là, douce et souriante.
Je ronge mon frein. Je cache ma colère. J’enterre mes pulsions de combat.

Ça me semble tellement débile.
En début d’année j’ai été convoquée à deux reprises : trop chère, ne rapporte pas assez. (Je gère plus de 100 dossiers alors que la moyenne nationale c’est 40) Ils m’avaient suggéré de faire encore plus d’heures sup (non payées).
Payée pour 35h hebdomadaires mais bossant entre 40 et 50 heures.
Tout ça avec la pression.
En courant comme une dingue après le boulot pour être une maman présente.
Zéro vie privée.
Et toujours plus de pression, toujours plus.
J’ai dit stop.
J’ai dit j’arrête.
J’ai dit je veux me barrer
J’ai dit laissez moi partir.

Et voilà.
Ils ne veulent pas me laisser partir.
Ils m’ont dit que sans eux je n’étais rien.
Que j’allais me planter.
Que c’était folie de larguer un job et ce salaire que plus jamais je n’aurais ailleurs
Que le monde est horrible pour les mamans solos
Que j’allais finir sdf ou pire
Qu’il était hors de question de me faire ça
Que d’ailleurs vu comme j’étais complètement dingue on allait décider à ma place.
Non non non
Tu restes à ta place d’esclave
Tu es incapable de faire autre chose
On condescend à te garder
Mais tu la fermes
Et tu trimes comme on dit
….

Je suis libre
Et en colère
Et je suis plus forte que vous

Personne ne me met en cage.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 24 juin 2014, dans Côté sombre, La vie passionnante d'Angel. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Ca c’est bien dit !

  2. Et v’lan, dans les dents !

  3. Non, tu ne te laisseras pas faire.

  4. Tu vas bien finir par avoir gain de cause…
    Tu mérites le meilleur et tu l’auras !
    Bizzz

  5. Donc ils ont vraiment besoin de toi… c’est sur mais alors question management c’est un peu « juste » encore la vielle école, celle qui tente de faire peur par la nouveauté… mais pas d’évol chez eux… un Dilemme… c’est QUE TOI qui choisit…. Bises

  6. Ne lâche rien si tu ne le souhaites pas !
    Bises

  7. Tiens bon la barre !! Après tout, tu as ta barque à mener ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :