CHRONIQUES DE L’ORDINAIRE – Le chant de Mickye

Elle est trop vieille, trop maigre, trop fatiguée, trop malade.
« Je n’en ai pas pour longtemps ».
Sa maison est laide dans la grisaille, faite de bric et de broc. Le béton nu au sol, quelques tapis pour le confort, des caisses aménagées tant bien que mal en bibliothèques, tout un mur de livres.
Des tableaux partout.
« Il » était peintre.
Connu.
Elle était sa muse.
Il a bâti cette maison tout seul. Leur nid au milieu de la verdure.
Il ne savait pas faire ce genre de choses.
Des boites de pinceaux, des pots de peinture, des céramiques, des vases, des assiettes en porcelaine émaillée.
Une cuisine sommaire, un coin pour dormir. Des coussins partout, bariolés.
Un four pour cuire les poteries.
Et pas de murs vers l’extérieur, juste de grandes baies vitrées qui donnent sur le jardin, le bois, la rivière.
Un arbre exotique là dans l’atelier.
Des chevalets, deux, trois, quatre.
Le tableau géant. La Mickye dans sa pleine divinité féminine. Nue, ronde, lumineuse, sauvage, rieuse, alanguie et provocante.
Plus rien à voir avec la vieillarde décharnée qui s’éteint dans son fauteuil en osier.
Elle voit que je regarde le tableau.
« J’étais belle pour lui. Je vais bientot le retrouver. Sans lui je ne suis rien qu’un cadavre qui peine. »
Je sais qu’elle va mourir.
Elle sait qu’elle va mourir.
Ce n’est pas une mauvaise nouvelle.
Sa maison est laide. Mais elle est pleine de leur amour.
ça déborde.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 1 mai 2013, dans CHRONIQUES DE L'ORDINAIRE. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Oui , Il y a un moment où c’est l’heure
    Et avec autant d’amour , rien à regretter

  2. Fort…

    Très fort…

    Bisous, Miss G

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :