Lui

Je suis tombée amoureuse grave. D’un coup. Moi qui étais perdue pour l’amour, moi qui suis une divine déesse, moi qui suis dans ma tour d’ivoire.
Le pire de tous.
Il dit qu’il ne m’aime pas. C’est incompréhensible.
Je crois que je vais en claquer.
J’ai passé l’âge de ces conneries. L’âge d’être une midinette.
Objectivement c’est mon mec. Lui et ses gosses, lui et ses rêves, lui et ses chevaux, lui et ses potes débiles, lui et son piano de cuisine, lui et ses exigences de bouffe à la con, lui et ses pinards, lui et ses certitudes qui ne tiennent pas la route, lui et sa calvitie en route, lui et son bidon rebondi, lui et ses philosophes puceaux, lui et son monde sans dieu, lui et ses échecs, lui et ses réticences, lui et ses blessures, lui et son passé rempli de femmes, lui et ses névroses de surdoué, lui et sa musique, lui et sa peau, sa peau, sa peau, sa peau, sa peau, lui et ses problèmes de fric, lui et ses yeux, lui et son gros cerveau plein de doutes et de douleurs, lui et tout. Lui qui croit qu’il ne m’aime pas ce gros crétin.
Lui qui affirme qu’il ne m’aime pas, mais qui va mal quand je ne fais plus partie du puzzle.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 5 mars 2013, dans les rêves d'Angel. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Neurones et sensibilité… Tu sais bien que c’est compliqué ! Encore plus chez ces mecs là je crois… Enfin, je parle de mon analyse de terrain… je me suis retrouvée sur le bord du chemin l’été dernier, sans qu’il ne sache pourquoi… D’un seul coup, alors que tout semblait rose… mais ne pas désespérer… Moi, je garde confiance. Et j’ai beau lutter, y a que ce genre d’homme qui m’attire, même si je sais que ça va être très compliqué… J’essaye de lisser mes plumes froissées, de cajoler mon coeur chiffonné… et j’ai réellement cru que je ne m’en relèverais pas cette fois…Et je suis encore là, et mon nouvel « amoureux » fait encore partie de cette « niche spécifique »… mais ce partage est tellement délicieux… Il ne durera peut être pas, mais j’accepte de vivre avec cette crainte. A moi de me trouver un équilibre supportable.

  2. Alors une seule solution. S’éloigner, et laisser réfléchir le monsieur. Ne plus donner ni nouvelles, ni signe d’aucune sorte. Et attendre qu’il se manifeste, pas pour n’importe quoi. Et surtout, surtout, ne pas supplier, rester soi-même, donc avant tout, digne. Si le cas est désespéré, couper une relation qui n’apporte que déception, dans le style aime-moi je te fuis, fuis-moi je t’aime. Ce sont des jeux de cons. Don’t look back!

  3. Ah un homme qui vaut le coup, je suis super heureuse pour toi Angel. J’espère qu’il se rendra compte qu’il t’aime enfin.
    Mais que veux-tu c’est ça quand on est accro l’amour c’est belle et bien une drogue douce du moins au départ 😀
    En tout cas lui il devrait se rendre compte qu’il a trouvé une perle rare.

    Je te souhaite tout le bonheur du monde Angel, et tout ce que ça comporte 🙂 en tout cas le bonheur à plein temps ça se mérite.
    Je t’embrasse très fort ma belle 😀

  4. philosophes puceaux ? des noms, des noms ! A part Kant et Spinoza (et encore, on en sait rien), c’étaient souvent des joyeux drilles. Nietzsche est mort de syphilis. Shopenhauer a eu pas mal d’aventures. Sartre aussi (hommes et femmes). Foucault, un enragé du zizi (des hommes)…et j’en passe

  5. il dit que…mais aussi bien il ne veut pas se l’avouer…ben sinon il faut fuir même si cela sera dur pour toi
    bises angel

  6. Well, c’est pas supportable ….
    Je jette l’éponge.

  7. Moi je n’ai hélas aucun conseil à te donner, je vis toujours dans ma tour d’ivoire, quoique, s’il cuisine , à la réflexion, ça demande…réflexion. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :