Grand sommeil

Ce qui devait arriver arriva, cette pauvre idiote, après seulement cinq heures de sommeil agité, dût utiliser un treuil pour sortir de dessous sa couette chaude. Dans une maison à 14° elle se traîna jusqu’à sa perfusion de caféine, sans trop y croire, et c’est blanche et assommée par le sommeil qu’elle rejoint tristement ses rendez vous du jour, car c’est un fait avéré que le monde extérieur ne se met pas en pause quand l’héroïne est fracassée …

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 18 janvier 2013, dans Onzième degré. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. J’espère que la perfusion de caféine t’a redonné du tonus .
    Fracassée ! Pourquoi cet adjectif ? j’en étais restée aux doux soupirs …
    Je te croyais en train de roucouler à qui mieux mieux … et habituellement , quand on roucoule , on est débordant d’énergie …

    Bizzzz et jus d’orange .

  2. Heureusement le weekend approche …tu vas pouvoir récupérer …
    Belles roucoulades ! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :