Histoire de ragots et médisances (bis)

Pour avoir été personnellement victime de la médisance de mes congénères – ma vie de femme cocue et adultère avait défrayé un certain temps les chroniques sombres et bavantes de mon bled – je fuis comme la peste les conversations de bas étage qui crucifient mes (presque) semblables.
Or, ce matin j’ai été témoin de loin, d’un imbroglio immonde amenant un patron à licencier sa comptable.
Cette idiote avait envoyé à une de ses copines un mail, par l’intermédiaire de sa boîte mail pro, dans lequel elle traitait son boss de tous les noms d’oiseau, exposait sa sexualité un peu déviante et énonçait clairement que son honnêteté était douteuse …
La copine réceptionnaire du mail l’ a imprimé avant de l’effacer.
Une collègue de la copine l’a lu à l’imprimante et le trouvant drôle l’a copié. (c’était trop croustillant)
Elle en a parlé et l’a montré à une autre personne, puis une autre, qui en a parlé à ma collègue de boulot, qui en riant en a parlé à une autre, etc …
La copie du mail s’est retrouvé dieu sait comment sur le bureau du responsable départemental de la chambre de discipline qui a convoqué le patron devenu la risée de la profession ….
Inutile de dire dans quelle colère il s’est mis …
La comptable qui a écrit ce mail a été mise à pied ce matin comme une malpropre, virée du bureau avec sa tasse et son cadre photo.
Elle est idiote certainement … Mais l’enchaînement sordide des ragots et médisances vient de la griller professionnellement sur tout le département. Elle est au chômage sans indemnités et peut déménager.
Je ne la connais pas mais elle me fait pitié.
Ça arrive à tout le monde de casser du sucre sur le dos du boss.
Cette hystérie me laisse pantoise et écoeurée.
Comme quoi il vaut mieux se tenir à l’écart de la merde.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 16 janvier 2013, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Que voulez vous, Gente Dame ?
    La bêtise humaine, si elle était un carburant,
    Nous permettrait, je pense sans me tromper,
    D’aller au bout de l’Univers,
    Et plus loin encore,
    Vu l’infinie ressource qu’elle représente……..

    Amitiés et bises,

    Chevalier de Steingalth

  2. Comme Brassens le chantait :
    « Trompettes de la renommée
    vous êtes bien mal embouchées ».

  3. Ragots et médisances, il faut croire qu’ils sont inévitables dans nos sociétés actuelles. Pour un rien, une bétise, pour rire, parce que c’est bon d’être méchant, ou je ne sais quelle raison encore.

    Au final après être obligé de revêtir un costume en société, on se retrouve à devoir porter une armure, un masque et de ne donner à voir que ce que les autres veulent voir. Ou pas.

  4. Quand on joue avec le feu, faut pas s’étonner de l’incendie … il eût mieux valu qu’elle ignore son boss et ne s’en ouvre pas à tous ; retour de manivelle.

  5. Comme nous le disait Eliphas Lévi , je cite :  » Ce sont les sots qui tuent les hommes de génie… La sottise est une bête féroce qui a le calme de l’innocence ; elle assassine sans remords…La sottise est inexorable et infaillible comme l’enfer et la fatalité, car elle est toujours dirigée par le magnétisme du mal. … » et c’est aussi le moment de cette force venant de je ne sais d’où qui donne ce temps – de délation -…c’est stupéfiant !…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :