C’est quoi le contraire de l’exode rural ?

image

J’ai envie de retourner dans ma montagne.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 24 septembre 2012, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Quand je pense que moi je paye pour y aller dans ta campagne ! 😉

  2. Coucou Angel, fais comme tu veux. Mais toute envie non assouvie génère une boulimie, c’est psycho-physiologique

  3. Le contraire de l’exode rural ? Un bienfait pour beaucoup de villages qui commencent à renaître, un début de calamité pour ces villages envahis par les rurbains !
    Des villages qui sont envahis par d’ex citadins venus chercher le grand air et le calme mais qui veulent imposer leurs diktat aux villageois.
    Des citadins qui confondent « calme » et « silence », qui refusent d’entendre meugler des vaches, caquetter des poules ou sonner les cloches qui donnent l’heure mais qui font un vacarme infernal en mettant en marche débroussailleuses, tondeuses, taille-haies et tout ce qui va avec !
    Si la fin de l’exode rural se fait avec des ex citadins qui refusent de s’intégrer à la vie campagnarde et qui veulent imposer leur loi, alors je plains les maires et habitants des villages actuels avec leurs us et coutumes qui seront victimes des caprices de bobos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :