CHRONIQUES DE L’ORDINAIRE – Mireille

Mireille est, il me semble, la femme que j’aime le plus au monde.
Je la vois comme ma fille, ma soeur, ma mère, mon amie. Elle fait partie de ma lignée féminine.
C’est la mère de mon ex mari, la grand-mère de ma fille.
Elle et moi ça n’a pas tout de suite été le grand amour. Elle n’était pourtant pas une « belle-mère » au sens péjoratif du terme. On s’entendait bien, mais j’étais si jeune quand je l’ai rencontrée que je ne me suis pas vraiment intéressée à elle.
Elle était si engonsée dans son existence épouvantable qu’elle n’avait plus beaucoup d’énergie pour s’intéresser aux autres.
Cependant, je n’ai jamais rencontré de femme plus maternelle et aimante.
Elle était un étonnement pour moi dont la mère était tellement distante.
Mireille m’a montré une autre façon d’être maman, celle que je n’ai pas pu expérimenter avec la mienne.

Mireille s’est occupée de moi après mon accident, quand j’étais toute cassée de partout,
(elle a tout géré)
Mireille est venue tout de suite quand elle a appris ce qu’il s’était passé entre son fils et moi
(elle n’a pas dit grand chose, elle m’a juste laisser hurler et m’a câlinée)
Mireille sait tout de moi y compris les choses que je ne me pardonnais pas
(elle m’a appris à me pardonner et à dédramatiser)
Mireille a les clefs de ma maison
(la chambre d’amis porte son nom)
Mireille est plus qu’une grand-mère pour ma fille, elle est sa mère de substitution que j’ai choisie
(je l’ai mentionnée dans mon testament).

Mireille a commencé à être violée par son grand père à l’âge de 18 mois jusqu’à ses 8 ans, quand le grand père est mort
Mireille a épousé un homme déviant et suicidaire qu’elle a maintenu en vie pour que ses enfants ne sachent jamais qui il est, même divorcée elle continue à le surveiller
Mireille s’occupe de ses parents grabataires alors qu’ils l’ont laissée entre les mains du grand père pédophile en connaissance de cause et mise en pension après car elle était « dégénérée »
Mireille souffre d’une maladie des os, elle sait qu’elle sera bientot totalement handicapée, sa colonne vertébrale et son cou sont bardés de broches de métal
Mireille médite chaque jour pour être plus forte que la douleur de ses os et ne pas rester confinée dans une bulle de souffrance
Mireille a un enfant en hopital psychiatrique qui lui hurle sa haine chaque fois qu’elle lui rend visite
Mireille ne possède rien, les huissiers de son ex mari lui ont tout pris.

Mireille est éblouissante.
Elle sourit et rit
Elle chante, danse, elle embrasse, elle serre contre son coeur généreux.
Je m’occupe d’elle, je remplis son frigo, je vire les huissiers, je la protège et l’entoure, j’appelle le mèdecin quand elle est trop mal. Je veille à ce qu’elle ne manque de rien. Je suis féroce quand on lui fait du mal.
Elle viendra vivre à la maison quand elle ne sera plus autonome.

Elle est ma mère, ma fille, ma soeur, mon amie. Ma lignée.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 8 janvier 2012, dans CHRONIQUES DE L'ORDINAIRE. Bookmarquez ce permalien. 8 Commentaires.

  1. Quand on peut s’entendre avec la belle mere c’est un gros atouts
    je parle beaucoup mieux avec ma belle mere que ma mere ..
    meme divorcé car mon ex mari et moi on s’entraide et les week end on les passe en famille et a chaque événement alors que mon ex et ma mere c’est l’eau et le feu

  2. Je vis dans un monde presque exclusivement féminin.
    C’est trés étrange.
    Je ne suis que rârement émerveillée par des qualités masculines et c’est bien dommage.
    J’aimerais beaucoup connaître autant de grands hommes que de grandes femmes

  3. Une grosse bise supplémentaire à Mireille la prochaine fois que tu la vois . 🙂

  4. L’homme qui m’aimera prendra le pack : ma fille, ma Mireille et moi …
    hum ça fait beaucoup !
    pas sûr que je trouve cette perle râre

  5. Filament de Lune

    c’est vOus trOis les perles rares

  6. Salutation Dominicales ^^ Dame Angel

    J’aime tes billets, car ils relativisent les choses, parfois même, les remettent en place…

    Les mots sont puissants parfois…

    Les perles rares existent, juste de la patience… et un peu de tri lol …

    Mais possible 😉

    Amitiés, les filles !

    Bisous, Miss G

  7. Mireille, une femme que la vie n’a pas épargnée , cependant elle lui offre un ange gardien en ta personne en alliée à ses côtés et vice versa dans toutes les qualités que tu lui attribues. Vous êtes toutes les deux si précieuses l’une pour l’autre, l’une envers l’autre.

    Ce billet est à la fois bouleversant, touchant et empli de Vie en deça de la souffrance. Il m’émeut beaucoup, me traverses de toute part et pourtant je n’ai jamais connu la légitimité d’avoir une belle-mère… *

  8. Tout cet amour que vous vous portez annihile les avanies que vous subissez,quelle chance!vos vies sont si dures!Il semble parfois qu’il y a comme l’acharnement d’un sort à faire souffrir toujours les mêmes personnes.Et ce qui est admirable,c’est que ces mêmes personnes continuent à donner.Le naturel optimiste éxiste.Mireille…Et Sabine,deux merveilleuses.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :