Archives Mensuelles: novembre 2011

Histoire d’héritage


Ma fille (9ans, 11 mois et quelques jours) : maman quand je serai une femme j’aurai trois maisons à moi : ici, celle de mamy D. pour les vacances et celle de mamy M. pour le mercredi

Moi : hum, alors, mamy M. est locataire, ça veut dire que la maison est pas à elle, en plus le mercredi peut être que tu travailleras, ici, c’est à moi tant que je suis en vie, et la maison de mamy D, d’abord elle est à mamy D et papy A. et ensuite elle sera un peu à chacun de leurs quatre enfants (dont moi) et ensuite à tous les petits enfants soit 6 (dont toi), c’est possible mais les probabilités sont contre toi

Elle : oui mais mamy D et papy A ils vont mourir, et toi aussi, et avec les cousins – c’est des bébés – je pourrai faire ce que je veux

Moi : hum, alors déjà personne n’est mort, ensuite tes cousins, quand tu seras une femme, ce seront aussi des femmes et un homme, donc la discussion sera peut être pas à ton avantage, et de toute façon moi là je suis en vie et si je veux vendre ma maison je la vends, je vais pas me rendre esclave d’une maison et d’un banquier non mais, va te brosser les dents et au lit enfant matérialiste tu ressembles à ton père mais c’est pas possible ça !!

Elle : maman tu me fais de la peine quand tu me dis que la maison ici c’est à toi. Tu m’as dit l’autre jour que c’était chez moi, faudrait savoir.

Moi : ce n’est pas contradictoire ma chérie, mais je vais pas te faire un cours sur le droit des mineurs, le droit de propriété, le droit des successions, le droit au logement, et tu vas finir à la dass, je me demande s’ils prennent des paquets après 21heures

Elle : maman je sais trés bien que jamais tu me mettras à la dass, je sais que tu rigoles, bon on en reparle une autre fois, là je sens que tu es énervée.

Moi : pour information, la quotité disponible dont je dispose compte tenu de ta naissance est de moitié, en conséquence de quoi, ta réserve héréditaire est de moitié également, alors je serais toi j’irais tout de suite me brosser les dents et me mettre au lit si tu veux pas que je fasse un legs universel à la spa …

 

 

ETRE OU NE PAS ETRE PSY SAUVAGE ou le blues de la fille qui n’est plus qu’une oreille …


Il y a des jours où je me considère comme une psy sauvage, s’entend que je n’ai absolument aucune formation de psy, mais que quand même je passe mon temps à écouter les problèmes des autres et éventuellement, juste avec mon recul ou oeil extérieur, je mets le doigt, l’air de rien, sur ce qui cloche à mon sens.
Le problème, c’est qu’être psy c’est un vrai travail et qu’avec toute la bonne volonté du monde, outre le risque de dire des carabistouilles, je me mets en danger.
Parce que je suis parasitée par une série de dépressifs divers et variés qui me scotchent comme des tiques parce que « je leur fais du bien », »je sais écouter », « je suis de bon conseil », « on se sent bien quand on est avec moi », …,
ça génère certaines relations addictives totalement polluantes pour moi : je ne sais pas gérer les « transferts »,
compte tenu de la tournure de ces relations, amicales à la base, il n’y a plus de place pour moi, on ne m’écoute pas (HH tu n’es pas concerné) je deviens un support de déversement de mal-être. Je suis devenue une « oreille ».
Dès que je prends du recul pour me ressourcer j’ai droit à des scènes de jalousie, des crises existentielles, je ne m’appartiens plus, c’est carrément surréaliste. On me reproche d’être moins présente, de ne pas répondre immédiatement aux textos, au téléphone, de moins me voir …
Au secours, de l’air !
J’ai décidé de couper court et de virer tout le monde de mes cercles relationnels.
Je souhaite ardemment repartir sur des bases saines de relations où il y a un réel échange et où les énergies ne se dominent pas, ni d’un côté ni de l’autre.
Marre d’être une oreille.

 

de Nerval – J’ai soif d’un baiser


Comme une ville qui s’allume
Et que le vent vient embraser,
Tout mon coeur brûle et se consume,     
J’ai soif, oh ! j’ai soif d’un baiser.

 
Baiser de la bouche et des lèvres
Où notre amour vient se poser,
Pleins de délices et de fièvres,
Ah ! j’ai soif d’un baiser !

 
Baiser multiplié que l’homme
Ne pourra jamais épuiser,
O toi, que tout mon être nomme,
J’ai soif, oui d’un baiser.

 
Fruit doux où la lèvre s’amuse,
Beau fruit qui rit de s’écraser,
Qu’il se donne ou qu’il se refuse,
Je veux vivre pour ce baiser.

 
Baiser d’amour qui règne et sonne
Au coeur battant à se briser,
Qu’il se refuse ou qu’il donne
Je veux mourir de ce baiser.

Chronique de l’ordinaire – le blogueur


J’ai appris aujourd’hui le décès d’un blogueur que je lisais régulièrement.
C’était vraiment par hasard, en lisant le blog de quelqu’un d’autre qui le connaissait.
Et oui, les bloggeurs meurent aussi un jour.
J’aimais bien lire ses billets, regarder ses photos, suivre ses combats, ses engagements. A la fois poëte et redresseur de torts. Ca faisait de lui une personne vivante et présente. Quelqu’un qu’on connait un peu intimement, pas du tout dans le réel.
Ca m’a fait de la peine d’apprendre sa mort. Notamment parce que je n’ai pas été informée.
En même temps je ne pense pas que je serais allée à ses obsèques. A quoi ressemblait-il ?
Qui était-il vraiment ? Je n’ai pas pris la peine de le savoir de son vivant. C’est trop tard.

Son blog s’est tout simplement arrêté.
Et puis longtemps après ce petit commentaire ailleurs.

Pensée pour lui.

YEAH O YEAH O (troisième partie)


Bon voilà,

troisième et dernière étape (les retardataires ont jusqu’à ce soir 20 heures)

on vous a dit que c’était totalement sans compétition et on a pas menti !!

donc donc donc

la CARTE DE VOEUX va bientôt exister matériellement, Rosamère travaille d’arrache pied à la fabriquer avec ses petits doigts …

la troisième étape c’est que ceux qui le veulent vont recevoir gratuitement et gracieusement (Rosamère et moi on est trés trés gracieuses je vous assure) et confidentiellement (on va pas venir taper à votre porte un dimanche soir de blues)(ou vendre votre adresse sur internet pour que vous soyez démarchés par des vendeurs d’aspirateurs) (adresse POSTALE perso avec votre vrai nom petits galopins) le produit fini !

la plus belle carte de voeux que vous ayez jamais reçu de votre vie et que vous allez surement afficher fièrement sur votre frigo avec un magnét, et que tous vos copains vont en baver de jalousie !!!

surtout qu’il y a une surprise ... un troisième laron nous a rejoint dans l’aventure (non ce n’est pas un nu de rosamère et moi, rêvez pas)

adresses mails pour nous communiquer vos coordonnées postales :

angelenemus@hotmail.fr

rosamere@live.fr

(même si vous n’avez pas participé vous pouvez avoir un exemplaire de la carte, si vous le demandez trés trés gentiment)

hhhhhhhOYEZ hhhhhhhOYEZ, etc … (deuxième partie)


Bon j’ai un léger souci … Rosamère m’avait dit qu’elle était pas trés bonne en informatique, mais voilà, notre surprise devient compliquée, d’autant plus que mon chat ce crétin a joué avec l’ordinateur …

Bref, j’ai reçu tout en vrac, une vraie cata

si elle s’en rend compte elle va être trés trés triste !

J’ai besoin urgemment d’aide pour refaire un texte qui tienne la route (onzième degré of course) pour faire une belle carte de voeux … drôle, trash, irrésistible, comique, extraterrestre, comme moi quoi …. MAIS EN UTILISANT EXCLUSIVEMENT LES MOTS LA DESSOUS !!

Bon ok, vous zêtes pas obligés de faire tout le texte, mais un petit bout ?

meeeeeeeeeeeeeerrrrrrrrrccccccccccccccciiiiiiiiii

voilà le sac à mic-macs :

Gavez-vous de foie gras, et le vôtre de foie s’en souviendra ! Un sapin peut en cacher un autre. Réveillon déprimé,        année suivante à chier.  A Noël désastreux, on espère Pâques odieux. En suivant l’étoile du berger,                                 Balthazar a marché dans une crotte de chameau. Cher papa Noël, pour mon cadeau, cette année je commande un gros compte en banque et un petit cul (ne te trompe pas comme l’an dernier je te prie).Merci Et du chocolat au lait                       amandes grillées avec pointe de sel, diététique bien entendu. Après le réveillon, pissez au vent  pour vous rincer les dents.  Cette année c’est décidé : fini les boules de Noël made in China, fini les boules de neige made in canon-à-neige ! Cette année je fais de la récup’, du made in France, du hand made, du bricolage : ça sera écolo, écono, bio et original, : ça sera des boules de Noël de déjections de paroies nasales, c’est aussi un détournement astucieux de leur utilité ludique première qui ne sert que de projectiles dangereux avec lesquels jouent les enfants. Donc plus de morts stupides non plus par ce moyen.
Alors : c’est pas beau un sapin de Noël comme ça ? J’en ai soupé du Père Noël : j’ai rendez-vous avec sa fille. Toussaint sans tsoin-tsoin,  Noël au gratin.                     Casser les noix du Père Noël, c’est prendre le risque, Mesdames, de n’avoir pas d’oeufs à se mettre sous la dent à Pâques! (même petits). A Noël on joue  à la marelle, à saute-mouton, ou encore à la corde à sauter. En cette nouvelle année,  je vous adresse tous mes meilleurs Vieux,  Gardez vous bien de me les renvoyer.   A Noël désastreux,  on espère Pâques odieux. A  Noël le maçon en oublie sa truelle et le gros limaçon en même temps se les gèle.  A  la Sainte Catherine,  on sort les chapeaux, à Noel, on sort le marmot.  A Noël les zombies attaquent   le Père Noël, faut en profiter pour  lui piquer ses cadeaux.  Ils avaient prévu de faire rôtir une dinde aux marrons pour le  réveillon                                   et d’inviter belle-maman à la dégustation. Malheureusement, le thermostat du four était en panne et la volaille est sortie complètement cramée, toute boursouflée et parfaitement indigeste. Beau-papa  a perdu son dentier   en essayant de la déchiqueter et c’est le chien des voisins qu’a tout raflé.  Ton petit nez tout rouge, c’est Noël !  Réveillon déprimé, année suivante à chier. A Noël prépare ta bourriche,  et si d’huîtres n’as pas, y planqueras ta piche. Bagouse emballée à la base du sapin assure un emballage dans des draps de satin.A Noël,  les dindes sont les seules à  se faire offrir de la crème solaire. Les lurons gays sont un peu refroidis,  car les fêtes religieuses impliquent la courtoisie. Je crois que cette année on va  manger du cadavre exquis !! (avec les doigts) Si tu grommelles à la Sainte Angel –  Inhabituel sera Noël. Neige de décembre annonce doigts qui tremblent. Si à Noël on te sèche l’aisselle Attends vivement la Ste Martine Dinde aux fourneaux, Bernard au bistro Quand la neige éclabousse St Nicolas
C’est que, déjà, on se gèle les noix St Sylvestre annonce la fin de l’an précédant celui qui débute le lendemain Nouvel an sourit aux génies et aux abrutis Quand au réveillon tonnent les gamelles, c’est que tu vas t’en enfiler jusqu’aux oreilles Les fêtes sont au cholestérol ce que le télé-achat est à la débilité Réveillon teinté d’orgie, sodomie dans la nuit Si ton année était pourrie, St Sylvestre quand même la bannit Nouvel an de bon alloi a des airs de crise de foie Si à Noël tu soupèses ton fibrome, à l’ascension prépare un clone Homard et écrevisses des hemorroïdes sont le vice Gaspacho de Noël, liquidité des celles Si Sylvestre voit ta bourse pleine, c’est que tu es radin ou as de la veine Si Sylvestre voit tes bourses pleines, c’est que tu étais bien seul dans l’arène Quand sur l’huître s’épanche le citron, le bigorneau alerte se fait du mouron Après avoir trop bu, regarde ton volant. S’il est dans tes mains ce n’est pas le moment. A l’an prochain que si nous ne sommes pas plus nous ne soyons pas moins. Si à la St Nicolas, elle n’est pas là,  Noël se fera sans elle. Peut être que le père noël est un cochon,  va savoir, faut bien qu’il s’occupe le reste de l’année.Moi aussi je l’aime bien le père Noël et j’y crois en souriant, c’est pareil pour le prince charmant que j’attends toujours, alors tu vois nous sommes au moins 2 décalées de la réalité. C’est bien d’en être conscients, l’attente parait moins longue ! Noël sans foie gras,  c’est comme un blog sans com.   A Noël Nono n’aime pas   les roploplos raplaplas.  Les lutins vivent en Chine, Santa Claus le nordique aux îles Caïman…  Ca c’est du dépaysement . Cheminée non tubée, père noël épargné. Les fêtes de fin d’année sont un vrai paradoxe: le père Noël se montre plus généreux dans les pays où l’on ne se chauffe plus au bois. Noël aux tisons, Père Noël se brûle le caleçon ou les rognons ! Nouvel an sans enfants, elle t’attend au tournant Noël aux frimas, An Nouveau au vin chaud. S’il file un mauvais coton, Ce sera sous le gui sans lui. J’en ai ras le bol que ce soit toujours Noël qui chope tous les cadeaux. Noël au balcon,                               Pâques au tison et Poil au menton! De « des fêtes » à « défaites », il n’y a qu’un pas…   un grand pas pour l’Humanité Un Loofy à Noël, et la vie parait plus belle !  Si à Noël tu les scies, Nos « Elles » tuées seront.  Si Noël en décembre, Pâques juste après les rameaux!  Le poêle à Noël nous réchauffe, Celui de l’été nous échauffe, Le poêle à noël on l’attise, Celui de l’été on l’electrolyse, Noël, ne penser qu’aux présents, Nouvel An, croire en l’an parfait.  Pour des questions de  parité, fêtez nos « elles » et nos « ils ». Loi de Murphy de Noël : Tout ce qui est susceptible de mal tourner à Noël, tournera nécessairement mal et au pire moment. Citrate de bétaïne et bicarbonate de soude sont du fêtard usé la cithare et le oud Pour Noël on couche le petit jésus dans  la crèche et on attend la venue du père noël En Mai fais ce qu’il te plait, à Noël, fais ce qui te déplait. Tempête en novembre,  t’en ch.ies en décembre (surtout le 25).   Si vous voulez vous faire enguirlander, sautez dans le sapin ! A Noël,  après 40 ans, si t’es pas content, tu peux lui péter les dents. Cette année par décret , le réveillon de Noël sera déplacé au 22 décembre à 12 heures pour ceux qui habitent au nord de La Dordogne et au 2 6 décembre 13 h pour tous les autres sauf ceux de l’outre-mer qui l’associeront au 14 juillet . Il faut enfin faire de vraies réformes  fon-da-men-tales : ça fait plus de 2000 ans que Noël est à la même date , il faut changer tout ça  pour faire d’im-por-tantes économies d’électricité .  Mes chers concitoyens, la nuit est faite pour dormir ou batifoler , mais en aucune façon pour se goinfrer !

OYEZ OYEZ BRAVES GENS (ou pas braves aussi d’ailleurs)


Appel à toutes les bonnes volontés.

CECI EST UN JEU

Ceci n’est pas une compétition (quoique). Il n’y aura ni classement arbitraire, ni point à se partager, aucun(e) gagnant(e) ou perdant(e).

En revanche, et l’information est d’importance, une petite surprise viendra récompenser les participants qui l’auront souhaité.

Les fêtes approchent. Les guirlandes sortent de leurs boîtes. Les dindes et les chapons s’exhibent, les huîtres attendent l’ouverture, les oies et autres canards digèrent, il est presque l’heure de faire bombance – pour ceux qui en ont les moyens -.

Pour illustrer les festivités annoncées, je vous propose de participer à un tour de table (sans indigestion ni gueule de bois).

Le thème, vous l’aurez deviné est :
C’est Noël – Meilleurs voeux -au choix-.

Si vous acceptez de participer, Rosamère et moi vous invitons à rédiger une phrase de circonstance à déposer en commentaire (PREMIERE ETAPE)

ex : Une vague de froid va s’abattre sur toute l’Europe avant les fêtes de fin d’année.

ex : Pour Noël on sort Mamy du placard

ou : Ils ont prévu de faire rôtir une dinde aux marrons pour le réveillon……

Toutes les phrases proposées avant le 25 novembre prochain à minuit seront acceptées sans exception ni distinction.
Lesdites phrases seront publiées sans commentaire aucun à l’occasion d’un nouveau billet.

La suite des festivités est secrète. (gniark gniark ça va donner)

A vos plumes, …. et merci d’avance

Rien n’est vraiment grave, rien n’est vraiment important


Ce qui compte c’est d’être en vie et de rire encore un peu à ses propres bétises.

 

Pourquoi, mais pourquoi


est ce que j’aime celui qui ne m’aime pas

et que je n’aime pas celui qui m’aime ???

Symbiose de crétinerie joyeuse


où l’on se sent faire partie d’une bande de fous rigolos

http://legnomenoir.wordpress.com/2011/11/18/con-court-rien-a-voir-avec-une-eventuelle-profondeur-corporelle/