quelques mots d’un autre

Les quatre accords mis en évidence par Miguel RUIZ se résument ainsi :

  • Que votre parole soit impeccable.

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez vraiment. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire d’autrui. Utilisez la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour.

  • Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle.

Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.

  • Ne faites pas de suppositions.

Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

  • Faites toujours de votre mieux.

Votre « mieux » change d’instant en instant. Quelles que soient les circonstances faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 25 septembre 2011, dans LE MERVEILLEUR, Love Love Love. Bookmarquez ce permalien. 9 Commentaires.

  1. Jolis accords… Bon je vais essayer de les appliquer… Essayer de m’immuniser…pas simple pour commencer….faire de mon mieux,…dire ce que je pense…c’est ok…reste à chasser les suppositions… Bon dimanche à toi ! je vais essayer d’appliquer ces accords dès aujourd’hui….

  2. A ce que je vois , on a les mêmes bouquins dans notre bibliothèque ! Bizzz et bon dimanche .

  3. On peut avoir des regrets je trouve et on peut s’en vouloir d’avoir mis quelqu’un sur un pied d’estale alors qu’en fait il était juste là une vision fausse que mon esprit avait projeté !
    Bien sur que nous ne sommes pas la cause des actes d’autrui mais enfin là aussi si parfois on était moins surréaliste peut être pourrait on prévoir certaines choses qui claschent !
    Et puis ça existe de se faire « endormir » et ce genre de choses n’arrive pas aux personnes avisées mais naîves donc qui n’ont pas de place ici bas.
    Je ne suis pas daccord avec ton billet là, s’il est un procès à faire c’est selon moi tout le temps le notre, on crée ce que l’on sème, on est ce que l’on pense, et certains abusent de nos faiblesses les piétinent et s’en moquent, on a le droit de dire et de penser « Ah si j’avais su….. je suis une conne ! On a le droit de s’attribuer la faute et au moins d’être heureuse d’une chose c’est que de notre sottise on ne peut aller qu’en s’améliorant, la prochaine fois ce sera plus compliqué de se faire « allonger »
    C’est bien gentil ces phrases toute faite « il ne faut pas faire de suppositions », tu vois quand on a que ça il faut bien se fournir des explications soi même, trouver des réponses,c’est plus lumineux, et c’est nécessaire, et tu vois moi je vais te dire un secret j’ai quelque chose en moi qui me rend différente et c’est vrai que ce n’est pas ma faute, ceci dit cette faiblesse là a permis déjà à deux reprises qu’on se foute de moi et c’est comme 1 ET 1 FONT DEUX, dès le départ j’aurais du prévoir que quelque chose en moi pouvait faire peur ainsi je n’aurais pas accordé ma confiance.
    J’ai une sclérose en plaques et même si chez moi c’est moindre j’ai cette monstruosité depuis longtemps et ça se sait et au lieu de ne pas m’en créer plus et me foutre la paix si on est pas capable d’être à la hauteur de l’annonce, on m’a touché en plein coeur et essayé de me « casser » davantage, alors tu comprends ton billet est plein de Sagesse mais je ne le conçois pas.

    • pas évident de te répondre
      j’y ai beaucoup réfléchi aujourd’hui
      je comprends ta rage,
      j’ai la santé donc évidemment c’est certainement plus facile de se laisser aller à lire et s’émerveiller des philosophies ou jolis mots qui disent comment vivre mieux
      Je ne te connais pas et je n’ai pas de leçon à te donner
      je ne prétends pas avoir raison
      il me semble juste qu’on peut mieux supporter les épreuves quand on se laisser aller à grimper dans certaines énergies

  4. Evidemment. ça se rapproche du « Tu seras un homme mon fils » de Rudyard Kipling.

  5. Ca manque un peu d’innocence tout cela ; et parfois le goût de parler non pas pour ne rien dire mais évoquer des choses de peu d’importance, humaines.

  6. belle semaine à toi dam’ AngelEnemus
    plein de bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :