CHRONIQUES DE L’ORDINAIRE – Ernestine

Ernestine aura 100 ans le  1er juillet prochain. Enfin, d’après elle, elle ne les aura pas. Elle estime que c’est indécent d’avoir un anniversaire à trois chiffres et s’est mis en tête qu’elle serait morte avant.

Elle est née le 1er juillet 1911 en Lozère.

Son père est mort en 14-18 et sa mère aussi (« de chagrin »). Elle a été élevée par son grand-père, un trés vieux monsieur de l’ancien siècle, un veuf dont elle était l’unique descendante. Pas de femmes dans son environnement. Son grand-père, quand elle en parle, elle en a les yeux qui pétillent.

« Mon grand père m’a toujours dit « il faut être gentille et souriante dans la vie ». Il rigolait tout le temps et c’est vrai qu’il avait plein d’amis. On n’avait pas de famille, la famille c’était nous deux. Il était boulanger, et moi je vendais le pain qu’il faisait. Y’avait toujours une brioche pleine de sucre pour moi dans une serviette blanche, toujours ».

Bon, je suis pas là pour parler de mon grand père, il nous faudrait des lustres et des lustres, et justement il me reste que quelques jours. Dans ma vie, j’ai eu trois fractures du crâne, d’ailleurs je porte une perruque pour pas qu’on voit les cicatrices, j’ai échappé à deux cancers, j’ai une hanche en plastique, je suis sourde à droite et j’ai un pacemaker. Hoooo ne me regardez pas comme ça, faut pas s’écouter et c’est tout, on survit à tout. Ceux qui pleurnichent, ils sont morts.

J’ai pas eu d’enfant, j’ai été veuve officiellement deux fois.

Bref, je suis venue vous faire une dernière bise vu que je vais mourir la semaine prochaine et que moi quand j’aime quelqu’un c’est pour la vie et que vous je vous aime.

Voilà c’est tout. Bonne journée et adieu.

 

 

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 23 juin 2011, dans CHRONIQUES DE L'ORDINAIRE. Bookmarquez ce permalien. 5 Commentaires.

  1. Et combien de fois veuve officieuse?

    • j’ai adoré sa phrase qui sous entend une vie amoureuse intéressante
      elle n’a pas dit … mais ses yeux étaient à la fois rieurs et à la fois tristes
      aimer et perdre son amour …

  2. J’adore quand tu manies cet humour tendre et noir à la fois.Du bout de tes plumes d’Ange tu caresses tes portraits…Donne nous,s’il te plait très vite des nouvelles d’Ernestine!

  3. bon voyage Ernestine… envoie nous des cartes postales…

  4. Encore quatre jours à tenir! Peut-être pas la plus belle (mais peut-on comparer?), très émouvante chronique également. Merci Adi; c’est un régal, et en plus t’écris bien et c’est drôlemnt bien rangé, ton blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :