Histoire de la petite mendiante

Ce matin j’avais rendez-vous en ville assez tôt avec ma fillette pour un problème d’appareil dentaire. Elle était stressée et pas trés agréable à vivre. Elle tentait de négocier avec moi sa patience contre un cadeau quelconque. Et vraiment je n’étais pas d’humeur. C’était un moment moyen comme il y en a tous les jours. Une obligation agaçante qui vient perturber le rythme cool des vacances.

Quand nous sommes sorties du rendez-vous, en bas de cet immeuble cossu du centre, il y avait une fillette rom du même âge que ma fille qui tendait la main en psalmodiant des trucs incompréhensible d’une voix monotone. Elle était plutot sale et ses habits étaient complètement disparates.

Les deux fillettes se sont regardées : la mienne avec étonnement, l’autre enfant était impassible et éteinte. La petite rom a tendu la main vers ma fille :

« bon courage madame, des centimes, bon courage »

– « quoi ? qu’est ce qu’il y a ? »

– « des centimes, bon courage madame »

– « tu sais pas parler ?

– « bon courage madame »

– « maman elle est bizarre la fille »

Je lui ai donné un peu d’argent bien que je n’aime pas ça, je préfère donner à manger, ça au moins je suis sure que la gamine le gardera pour elle. On est parties.

J’étais trés troublée par la situation. Et ma fille aussi. Nous avons parlé longuement de ça, de la mendicité, de la façon dont d’autres enfants grandissent, du fait que tout le monde ne commence pas avec les mêmes chances dans la vie,  de sa place à elle dans la société, dans la famille, à l’école, des attentions dont elle était entourée.

Je crois bien qu’elle n’avait jamais réalisé.

Elle n’a plus exigé de cadeau pour être sage. Elle est trés agréable depuis. Là elle bosse.

Ca ne va pas durer, mais il me semble qu’il s’est passé un truc important ce matin.

Publicités

À propos de angelenemus

Artisan du MERVEILLEUR (à la recherche du MERVEILLEUX, en qualité de VEILLEUR, pour vivre le MEILLEUR)

Publié le 27 avril 2011, dans CHRONIQUES DE L'ORDINAIRE. Bookmarquez ce permalien. 7 Commentaires.

  1. oui , il s’est passé quelque chose d’important pour ta petite fille , elle a découvert la pauvreté d’une autre petite fille, en face 😦

  2. Bonjour Adi. Tu étais avec ta fille.
    Personnellement, je ne réponds plus à ce genre de sollicitation. Hormis à un homme (d’origine pays balte) qui joue de l’accordéon. Il met des notes joyeuses sur la morosité ambiante, bien qu’en ce moment la météo soit plutôt estvale et donne des airs de vacances.
    De plus les parents de cette môme ne sont pas sans savoir qu’ils l’exposent à la confrontation avec des policiers, qui même s’ils agissent avec tact reste toutefois une cause de stress. Je trouve ces comportements lâches et douteux quant à l’image qu’ils renvoient.

  3. Ceci dit, Tchoutchou a eu une prise de conscience et ça, c’est positif.
    Si elle recommence à criser, tu peux toujours lui promettre un week-end à Eurodisney. Ca va la calmer!

  4. Les enfants qui dorment sur le trottoir, et les hommes seuls avec pour seul vêtement et seul bien sans doute un pagne, en Thaïlande, cela m’avait violemment marqué. Quelles existences est-ce que celles-là ? La misère la plus totale, avec la solitude la plus grande.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :