Archives Mensuelles: février 2011

LE BON MOMENT ET LE BON ENDROIT


J’étais là au bon moment et au bon endroit.

Et c’est bien.

Histoire de prénom


Je ne me reconnais plus dans mon prénom.

Je ne m’en suis pas rendu compte immédiatement, c’est venu petit à petit. Là j’étais dans ma famille et plusieurs fois je n’ai pas répondu quand on m’appelait.

En général je suis « maman », ou « ma sœur » ou « ma chérie » ou « Mme T. ». Il n’y a plus grand monde qui m’appelle par mon prénom. D’autant plus qu’il y a de plus en plus de gens qui m’appellent « Angel » (mon troisième prénom que j’ai choisi pour le net) …

Très troublant en vérité. Est-ce que mon identité est liée à mon prénom ? est ce que le prénom ne va plus parce que l’identité a changé ?

Belle journée


N’oublie pas …


TU ES UNE GALAXIE AUX MILLE COULEURS DU TEMPS

de H.G.

L’heure éternelle


« Rappelez-vous qu’un soir nous vécûmes ensemble
L’Heure unique où les dieux accordent, un instant,
A la tête qui penche, à l’épaule qui tremble,
L’esprit pur de la vie en fuite avec le temps.
Rappelez-vous qu’un soir, couchés sur notre couche,
En caressant nos doigts frémissant de s’unir,
Nous avons échangé de la bouche à la bouche,
La perle impérissable où dort le souvenir. »

Pierre Louÿs

 

 

Juste parce que je l’écoute, je partage,


Parce qu’elle est merveilleuse

journal des bonnes nouvelles


va savoir pourquoi

Aujourd’hui et à l’instant présent je me sens heureuse sans aucune raison particulière.

Il ne se passe rien de spécial, je suis dans mon bureau, toute seule, une pizza cuit en bas, je sirote un coca-light, ma gamine regarde un dessin animé (PocaHontas) en attendant le repas, j’écoute Edith Piaf qui chante « Plus bleu que le bleu de tes yeux », et je souris toute seule.

Je suis merveilleusement bien.

Je partage cet instant avec vous, parce que curieusement mes amis internet, pendant plusieurs mois, ont été plus importants que les gens réels que je croisais (sauf évidemment ++++).

Certains m’ont aidée à traverser l’orage.

Alors voilà.

JE VAIS BIEN ET JE SUIS HEUREUSE.

MIRACLE


Et si tous les jours nous assistions à des miracles mais que nous sommes trop aveugles pour les voir ?

Je me mets à voir les miracles.

C’est époustouflant.

to_reinvent_bird_bones_by_vampire_zombie.jpg

 

Ce soir vacances


Pas de grand projet en vue, je serais bien allée me ballader dans un certain jardin, mais …

Cependant, vu le beau temps qui arrive, vu les mimosas qui fleurissent à qui mieux mieux, vu les films qui sortent,

je pense que ça va être bien.

Ce soir.

Problèmes d’interprétation


La communication en général contient tant de signes que l’interprétation est toujours délicate.

Forcément il y a un premier degré accessible à tous, quoique, parfois c’est directement du onzième degré.

Le principe est de ne pas se laisser emporter par une interprétation s’appuyant sur un alphabet intérieur trop névrotique. En jargon « se faire des films ».

Maintenant j’ai décidé, soit ça dit au premier degré, soit je n’interprète pas. Et c’est tout. Assez perdu de temps à essayer de comprendre les codes.